Le 19 juin 2010 à 20h00 – Eglise Saint Bernard-Gatha

Gatha

Quand violoncelle et chant riment avec « rythme entraînant » ; Gatha, où le moderne et le classique se déclinent au féminin.

Après de longues années passées à s’écorcher les genoux sur les parquets du conservatoire -gonfler le buste, rentrer le menton, répéter 3612 fois l’exercice -Agathe a décidé de forcer son destin.

Un ordinateur, qui s’est aujourd’hui mué en véritable batteur déclencheur, un violoncelle, une personnalité débordante et c’est parti ; Partout où Gatha a pu jouer, elle l’a fait…et même ailleurs.

Suivent alors les sempiternelles remarques : « j’aime beaucoup ce que tu fais mais c’est encore jeune, reviens me voir dans un an ou deux », une inévitable traversée du désert – un petit désert quand on a vingt ans mais un désert quand même -et,un an ou deux après, la re-voilà.

Plus détendue que jamais, l’archer à la ceinture, Gatha is back. Si la grâce n’a d’égale que la mélancolie avec laquelle le flow est déclamé – ouvrez la tête, fermez les yeux – vous serez charmé.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s